Les cinq dernières minutes de ton oral du concours Passerelle sont des minutes dangereuse. Comment bien conclure ton entretien ? C’est ce que nous allons voir maintenant.

Reste vigilant

Un oral de concours, c’est un peut comme un combat de boxe. Tant qu’on est sur le ring, on peut prendre un mauvais coup. Donc attention, peut être que la relation a été sympathique, mais ne te laisse pas aller à certaines confidences qui pourraient te desservir. Reste vigilant jusqu’à la fin de l’entretien de personnalité, pour conclure en beauté.

Le piège de la question « colombo »

Certains membre du jury on pour habitude de balancer une dernière question en fin d’entretien pour voir comment tu réagis. Le danger, c’est ce que j’appel la question « colombo ». Tu connais surement l’inspecteur colombo, il discute avec les criminels, et pose une question en fin d’interrogatoire, au moment ou les malfaiteurs ont baissé leur garde.

Attention donc à cette question, tu dois y être préparé au cas ou.

Résume avec énergie

La fin d’entretien est également une façon de remettre de l’énergie dans l’échange. Lorsque tu as commencé, l’énergie était à son apogée, avant de baisser petit à petit, et la fin de l’oral est le moment de réinjecter un peut d’énergie, pour que le jury garde une image de quelqu’un de dynamique.

conclure entretien école de commerce

Ne pas répéter

Évite le côté scolaire en répétant ce qui a été dis au cours de l’entretien. Il faut savoir concentrer, et ainsi éviter ce côté scolaire.

Parlez quand on vous raccompagne

Lorsqu’un membre du jury te raccompagne à la porte, parle avec lui. Profite en pour lui poser une question qui le valorisera. Par exemple, « alors comme çà vous avez été expert comptable pendant 1 an au Brésil ?« . Quelque chose d’assez professionnel mais d’un côté un peut plus personnel également. L’idée est que la personne concerner te parle de quelque chose qui lui plaise.

 

Rappel toi de l’inspecteur colombo, qui pièges les malfaiteurs avec sa question « à j’oubliais » !