Lors de tes 3 prochaines années en école de commerce, après avoir réussis le concours Passerelle, tu auras obligatoirement un stage à effectuer, souvent au rythme de un par année, à moins que tu privilégie l’alternance. Et il te sera impératif de bien les débuter, sous peine de subir une mauvaise image pendant plusieurs mois. Voici donc 5 clés d’or pour bien débuter ton stage via ton école de commerce.

1- L’intégration : la première clé pour bien débuter

Lors de tes premiers jours, tu vas devoir t’intégrer à une ou des équipes déjà formées. Et ce n’est pas toujours facile, même si globalement, chacun fait des efforts pour bien accueillir un stagiaire. Et retiens bien une chose : ta bonne entente avec les autres collaborateurs est aussi importante, voir plus, que ton travail accomplis.

Profite donc des moments de pause, par exemple le déjeuner, ou bien la machine à café, pour discuter avec les membres de l’équipe de manière un peu moins formelle. Il est parfois difficile les premiers jours de faire le premiers pas, mais force toi, car c’est dans ces premiers moments que tu t’intégreras au mieux, et que tu pourras débuter ton stage dans de bonne conditions.

2- Soit positif

Cela peu paraître un conseil bateau, et pourtant ! De nombreux stagiaires arrive la mine déconfite, l’air peu motivé. Manque d’envie, stress, peu importe, c’est ton image qui est en jeu !

Savais tu qu’une personne souriante provoque plus d’empathie ? Souris donc assez régulièrement, sans paraître benêt non plus. Lorsque l’on te propose quelque chose, une tâche, de sortir manger dehors, ou peu importe, soit enthousiaste ! Tu es nouveau dans l’entreprise, tu dois donc faire du zèle. Rien de pire que d’avoir un stagiaire mou et peu réceptif à ce qu’on lui propose, alors qu’il vient de débuter son stage.

débuter stage

3- Fais le plein d’humilité

Bien entendu, la vanité est un vilain défaut. Et rien de pire que de la montrer lors de tes débuts en stage. Même si tu as envie de critiquer certaines choses, retiens toi, car il y a de forte chance pour que ce soit mal vu. N’oublie pas que tu es stagiaire, que tu viens de débuter, on ne te demande pas de révolutionner l’entreprise. Il est toujours délicat de faire des proposition d’amélioration à ses tout débuts. Il est d’ailleurs préférable d’attendre quelque jours avant de prendre de réelle initiative.

4- Adapte toi à la culture d’entreprise

Tu as surement déjà entendu l’histoire de la stagiaire arrivant en talon, alors que le reste de l’équipe est plutôt jeans basket. C’est typiquement ce genre de règles non écrites que tu vas devoir respecter. Autrement dit, la culture d’entreprise. Tes efforts d’adaptation font également partit de ton intégration, fait donc attention aux détails. Les salariés vont chaque matin à 9H à la machine à café ? Refuser ce rituel serait une grossière erreur.

5- Pose des questions, mais des bonnes

« Il n’y a pas de mauvaise questions » as-tu souvent entendu. Certes, mais il y a des limites. Premièrement, attention à la quantité de questions. Ton tuteur ou tes collègues seront ravis de t’éclairer sur certains points. Mais ne les submergent pas non plus ! Ils ont eux aussi du travail à faire, et ne leur fait pas penser à un enfant posant toute sorte de questions sans s’arrêter. De plus, attention également  à la qualité de tes questions. Poser des questions pertinentes te fera briller aux yeux de tes interlocuteurs, mais à l’inverse, des questions vides de sens te desserviront. Réfléchis bien à chaque fois avant d’en poser une.