Gem Grenoble : l’école de commerce visée par une majorité de candidat du concours Passerelle, qui parait tellement inatteignable… Mais concrètement, est ce qu’il est vraiment difficile d’intégrer l’EM Grenoble ? C’est ce que je vais tenter de t’expliquer. Dans cet article, nous verrons :

  • pourquoi l’esc Grenoble est autant demandée
  • le niveau de sélectivité au concours Passerelle pour cette école
  • est-il vraiment difficile d’être admis à l’EM Grenoble ?

Grenoble ecole de management : une destination de luxe

Outre son campus innovant GIANT initié en 2008, Gem Grenoble figure parmi le top des écoles de commerce française, occupant la 6ième place des classements derrière l’EM Lyon.

Disposant d’un centre de recherche mondialement reconnu, l’école est à la pointe notamment dans la pédagogie différenciée, soutenue par une équipe de plus de 135 professeurs dont 93% sont titulaire d’un doctorat.

L’un des grands points fort de Gem est son ouverture internationale, par de nombreux partenariats et une volonté de proposée un maximum de cursus en langue étrangère.

Bénéficiant d’une tranche de salaire après 3 ans se situant entre 45 000 et 50 000 par an, les anciens étudiants sont 95% à recommander leur ancienne école.

La plupart d’entre eux partent dans la filière de l’audit-conseils ou encore Banque-assurance.

Il ne fait aucun doute que l’EM Grenoble fait figure d’ovni dans les écoles de commerce accessibles via le concours Passerelle.

Voyons donc en détail le niveau demandé par l’école pour l’intégrer directement en 3ième année.

EM Grenoble : niveau de sélectivité

Comme pour toutes les écoles de commerce du concours Passerelle, tu devras franchir 2 étapes avant de pouvoir intégrer l’école de ton choix. Les épreuves écrites, qui constituent un premier écrémages des candidats, puis les épreuves orales, qui permettent de sélectionner « la crème » des étudiants. Voyons quelles sont les attentes de Grenoble pour ces deux étapes.

Les épreuves écrites

  • Synthèse :tout comme Dijon ou Strasbourg, Gem a opté pour un coefficient de 10 pour l’épreuve de synthèse. C’est le coefficient le plus élevé parmi les autres écoles, qui privilégient plutôt un coefficient de 8.

 

  • Anglais : à l’inverse, le coefficient attribué à l’épreuve d’anglais du concours passerelle est de 6, soit le plus petit coefficient comparé aux autres écoles (de 6 à 10).

 

  • Épreuve au choix : pour cette épreuve à option, l’école s’est alignée sur la majorité des autres écoles : un coefficient de 12, ce qui fait de l’épreuve au choix celle avec le plus gros coefficient de toutes les épreuves écrites du concours passerelle.

Les épreuves orales

Entretien individuel : l’EM Grenoble attribue un coefficient de 20 pour les oraux, ce qui reste dans la moyenne des autres école, voir presque un petit peu en dessous, puisque quelques écoles font de leur oraux une épreuve à encore plus gros coefficient.

Oral Anglais : Mise à part Montpellier avec un coefficient 4, Gem possède le plus petit coefficient pour l’épreuve orale d’anglais du concours passerelle, soit 5. La majorité des oraux d’anglais des autres écoles s’élèvent à 8.

Oral LV2 : c’est bien l’oral LV2 qui fait la grande particularité de cette école. Alors que certaines ne demandent même pas de LV2, Grenoble lui attribue un coefficient 5, en toute logique avec sa volonté d’ouverture internationale. C’est de loin le coefficient le plus élevé, et qui inquiète beaucoup de candidats, pas forcement à l’aise avec leur deuxième langue.

Statistiques Passerelle : ce que montre les chiffres

Après avoir comparé les exigences de Gem Grenoble sur les épreuves écrites et orales du concours passerelle, voyons maintenant ce que disent les chiffres.

Avec 3353 candidats au concours passerelle 1 en 2017, ont été admissibles après les épreuves écrites 1109 candidats, soit 33%. A première vue, cela parait faisable.

Mais dans ces 33% admis aux épreuve orales, combien sont admis définitivement dans l’école ? Toujours en 2017, Gem réservait un tout petit peut moins de 200 places pour rejoindre son programme grande école directement en troisième année. Ce qui fait que parmi les 1109 candidats appelé, seulement 17,2% d’entre eux auront la chance d’intégrer cette école.

em grenoble

Intégrer GEM : mission impossible ?

Au vu des exigences de l’école et des données chiffrées, il est possible d’élaborer un tableau relatif sur la faisabilité d’intégrer Grenoble ecole de management.

Si l’on prend un point de vu global, il apparaît que sur les 3300 candidats environ du concours Passerelle, seuls 6% seront intégrés. Ce chiffre peut en rebuter plus d’un.

Mais lorsque l’on se penche sur plus en détail sur le concours, être admissible dans l’école Grenobloise ne relève finalement pas de l’impossible.

En assurant le minimum syndical à l’écrit d’anglais, tout en mettant le paquet sur l’épreuve de spécialité et sur la synthèse, il est tout à fait faisable d’être admissible pour les oraux. C’est d’ailleurs ces deux épreuves qui m’ont permis de pouvoir candidater aux épreuves orales de l’école.

Reste ensuite à passer la dernière étape, la plus sélective. Et très clairement, ton niveau en LV2 va jouer un rôle primordial dans ton classement final. Une bonne note peut très vite te propulser en haut du tableau, ou une mauvaise de faire retourner dans le ventre mou.

Mais en dehors de ça, il faudra déjà réussir l’entretien individuel très particulier que te réserve Gem.

Ducoup, impossible de rejoindre l’EM Grenoble ? Impossible, certainement pas. En sachant comment se déroulent exactement chaque épreuve et comment les abordées, tu as toutes tes chances. Difficile ? Oui. L’EM Grenoble fait partit de l’élite des écoles de commerce mondiale, et tout le monde ne peut y prétendre.

A toi de te fixer tes objectifs.