Comme tout oral, il y a des erreurs répétées par de nombreux candidats. Quelles sont elles ? Voici 10 erreur fatale qui pourraient te faire rater tes oraux du concours Passerelle.

1- Ne pas s’informer sur l’école

Un candidat qui fait l’erreurs de ne pas s’informer sur l’école est un candidat qui arrive les mains dans les poches aux oraux du concours Passerelle, qui sait très très vaguement ce qu’est l’école, mais qui ne sait pas quelles sont ses spécialités, son actualité… Et dès que le jury va lui poser une question du style « connaissez vous notre formation phare ?« , le candidat va montrer qu’il n’a fait absolument aucune recherche. C’est une erreur très répandue alors qu’en passant quelques minutes sur le site internet de l’école on peut trouver un grand nombre d’information.

2- Ne pas savoir se présenter en moins de 1m30

Tu dois pouvoir te présenter d’une façon très concise qui va montrer tes points forts. Le candidat qui n’est pas préparé va réciter son CV, c’est effectivement la chose la plus simple à faire, mais surtout la plus ennuyeuse. Pour réussir tes oraux d’école de commerce, ai une présentation de 1 minute 30 qui te résume.

3- Ne pas se préparer aux questions pièges

« Citez moi 3 qualités et 3 défauts« , « pourquoi notre école ?« , tu dois avoir réfléchis à des réponse intelligente et documentées pour ces questions. Si lorque l’on te demande quelles sont tes qualités et tes défauts tu commences à dire « bah je sais pas, c’est difficile, c’est dure de parler de soi« , tu montres que tu n’es pas préparé.

4- Dire du mal

C’est une des erreurs les plus fréquemment commises par les candidats du concours Passerelle. Dire du mal de ses anciens employeurs, professeurs, d’une personne influente… Mais lorsque tu dis du mal, par un effet « tâche d’huile », le jury va t’assimiler au mal que tu racontes. Au contraire, lorsque tu parles d’un ancien manager lors de tes stages, ou d’un ancien collègue de travail, essaye de mettre l’accent sur les choses positive. Même si ton ancien tuteur de stage était un gros nul, il y a forcement des éléments ou il était compétent.

Parle en bien des absents, et n’hésite pas à en rajouter, puisque par un « effet tâche d’huile » également, le jury va t’assimiler au bien que tu racontes. Et oui, ça marche dans les deux sens !

5- Mentir

Il y a bien évidemment plusieurs degrés dans le mensonge, allant du barratinage un peut léger à inventer quelque chose sortit de nul part. C’est toujours un peut dangereux si ce n’est pas maîtriser. Autant tu peux romancer un petit peut,  plus les événements sont lointain et plus tu peux romancer, plus les événements sont récents et plus tu devras t’en tenir aux faits.

De plus, le jury scrutent attentivement les candidats, car ils savent qu’il y a des menteurs. Donc ne fais pas l’erreurs de t’aventurer dans un mensonge que tu ne maîtriseras pas.

erreurs fatales entretien école de commerce

6- Manquer de confiance en soi

Malheureusement, beaucoup de candidat le jour des oraux Passerelle montrent des signes de manque de confiance en eux. Souvent, un étudiant qui manque de confiance en lui sera quelqu’un qui parlera trop vite, par ce qu’il a peur d’être coupé ou il n’est pas sur de son explication. Non ! Tu dois parler calmement, prend ton temps, évite toutes les erreurs de tics, ai un regard franc. Si tu a un langage corporel fuyant, si tu as des tics, cela ne va pas marcher. Le jury va se dire que ton discours est bon, mais que ton langage corporel amène une contradiction, que tu lui cache quelque chose.

7- Raconter sa vie

Parfois, tu auras des jury qui vont adopter une stratégie de « bon copain » avec toi. C’est une pente dangereuse, tu dois vraiment penser à séparer vie privée et vie professionnelle. Ne raconte pas ta vie. Ne raconte surtout pas tes problèmes personnel, soi très discret sur cela, car ça peut être perçu comme une tentative de manipulation. Quelqu’un qui se donne un air suppliant n’est absolument pas séduisant pour le jury, c’est au contraire une des erreurs fatale.

8- Le manque d’écoute

C’est une erreur un peut plus subtile. Il y a par exemple des candidats qui vont poser des questions intéressante, mais qui ne vont pas écouter la réponse. Souvent, lorsque tu vas écouter attentivement le jury, cela va donner une autre dimension à l’entretien, le jury va se dire qu’il se passe quelque chose, car il y a un espace d’échange qui est créé, une communication, et l’entretien devient plus une rencontre, et ça marque le recruteur. C’est ce genre de comportement qui te fera réussir les oraux du concours Passerelle.

9- Etre mou

Il y a énormément de candidats qui sont très mou lors des oraux du concours Passerelle, mais également dans la vie de tous les jours. En terme de niveau d’énergie, tu dois avoir un niveau légèrement supérieur au jury. Si tu es trop dans l’émotion, tu vas juste apparaître comme un excité. Par contre si tu rajoute une petite touche en plus, cela rajoute un peut de mouvement dans l’entretien. L’idée est que plus l’entretien va duré plus l’énergie du recruteur va baisser, plus tu dois remettre de l’énergie en parlant un peut plus fort, en te passionnant. C’est une façon de laisser une impression durable au jury.