Beaucoup de personnes viennent aux oraux du concours Passerelle préparées, mais cela ne fais pas tout. En effet, bon nombres d’entre elles ont un problème de voix, ou d’expression. Elles n’utilisent pas bien leur voix, ou n’ont pas une voix qui inspire confiance. Voici 7 erreurs que font les candidats qui ne maîtrisent pas leur voix, et les solutions pour y remédier.

1- Arriver tendu

Bien souvent, la plupart des candidats arrivent avec un masque fermé. Lorsque l’entretien n’a pas encore commencé, qu’on a une porte à franchir, la plupart des étudiants sont renfermé sur eux même, et parfois même avec un visage un peut grave, tendu, voir même un peut craintif.

Pour remédier à cela, il y des exercices tout bête, qui vont t’aider à dynamiser ta parole.

  • passe tes deux mains sur ton visage, comme si tu te rafraîchissais avec de l’eau, pour détendre ton visage. C’est ce que font les conférencier et les orateurs avant de commencer leur discours.
  • fait des grimaces : fait un sourire forcé, une tête ébahit…

2- Mal dire son nom

Ça peut paraître idiot, mais certains candidats arrivent à l’entretien et n’arrive pas à dire leur nom correctement. Mais que se passe-t-il ?

Le nom est ta carte de visite, c’est ta définition sociale, et c’est aussi ta fierté. Lorsque tu bute sur ton nom, c’est un aveux de crainte, et cela force le jury à faire un effort pour le comprendre.

Respecte bien chaque syllabe de ton nom, en articulant bien, d’autant plus si tu as un nom compliqué.

3- Parler trop vite

Le fait de parler trop vite traduit une pression. C’est comme si à l’intérieur de soi, on avait quelque chose qui nous poussait pour écourter le moment. Au contraire, installe toi, pour dire ce que tu as à dire tranquillement. Lorsque tu as un mot difficile à prononcer, efforce toi de ralentir.

maîtriser sa voix

4- Ne pas articuler

Certains candidat au concours Passerelle n’articule pas durant leurs entretiens, et servent une sorte de bouillie de mot au jury.

Le fais de ne pas articuler, c’est le fait de garder les dents un petit peut serrer comme si on ne voulait pas laisser le message sortir. Les animateurs télé pratiquent un exercice pour remédier à ce problème qui touche toute notre génération. Mettre un crayon entre les dents, ou sont petit doigt. Cette technique oblige à ouvrir la bouche, à délier ta parole, et qui va en plus te donner le sourire.

5- La petite voix

Parfois, un candidat ou plus souvent une candidate arrive et parle d’une toute petite voix. Essayer d’avoir une voix d’adulte, que tu sois une femme ou un homme, évite d’avoir cette voix d’adolescent un peut coupable, au contraire !

6- Ne rien souligner

Grand nombre de candidat aux oraux Passerelle ne savent pas souligner les points importants. Le jury a donc l’impression que tout est important, ou au contraire rien ne l’est. Et enfait le jury ne va rien retenir de marquant.

Il est vrai qu’il y a une différence entre notre parole employée avec des amis, et notre parole employée socialement. Il faut faire un effort de structuration et de mise en valeur de certains mot ou de certaine phrases.

7- Faire trop long

Avant ton oral, tu dois être préparer. Il n’y a pas de secret, tu dois venir prêt, en veillant à ne pas avoir de phrases trop longues. Une des règles de politesse qu’on se doit devant le jury est de lui rendre cette écoute confortable. Si le jury est obligé de tendre l’oreille, cela sera à ton détriment. Pour réussir tes oraux du concours Passerelle, tu dois maîtriser ta voix.