Ce sujet est source de nombreuses polémiques entre étudiants d’école de commerce et étudiants des bancs de l’université. Quel est le cursus qui offre de meilleurs perspective d’avenir ? Le meilleur poste ? Le meilleur salaire ? Il est évident que dans la plus grande majorité des cas, un étudiant sortant d’une grande école de commerce aura, en terme d’avenir professionnel, de bien meilleurs chances d’atteindre ce qu’on appel vulgairement la « plénitude professionnelle« . Pourquoi ? Voici les principales raisons qui démontrent pourquoi être diplômé d’une business school t’offrira une meilleure carrière professionnelle qu’ne sortant de l’université.

Une employabilité défiant toute concurrence

avenir concours passerelle

Une domination indiscutable

C’est l’une des grande force des écoles de commerce : l’insertion professionnelle. Alors que 1 jeune sur 3 se retrouve au chômage, les diplômés des business school sont 9/10 à avoir un emploi moins de 6 mois après leur fin d’étude. Un contraste des plus fort.

D’après les chiffres de la CGE (conférence des grandes écoles), le taux net d’emploi après 6 mois est de 90% en moyenne (s’élevant à 97% pour les meilleurs écoles). Parmi eux, 80% des diplômés de business school sont en CDI.

En comparaison avec les chiffres des masters universitaires, il n’y a pas photo. Les bac +5 de la fac sont également 90% à être en poste, mais ca… 30 mois après l’obtention de leur diplôme ! Les taux d’insertions moins de 6 mois après la fin d’études des masters universitaire n’est pas disponible. Simple coïncidence ?

Pourquoi de telles différences ?

Mais pourquoi une aussi grande différence d’insertion à niveau d’étude égal ? D’après les recruteurs, les étudiants issus d’école de commerce ont une vrai connaissance de l’entreprise, apprise grâce aux nombreux stages et par la particularité pédagogique des écoles. De plus, ceux-ci ferait preuve de plus de savoir faire et savoir être, permettant une meilleure intégration au sein des entreprises. En clair, un avenir radieux.

Les chiffres à retenir

90% : le nombre d'étudiant en poste après moins de 6 mois. Ce chiffre est le même pour les étudiants en université, mais 30 mois après l'obtention de leur diplôme.

3/5 : trois étudiants sur cinq sont embauché avant même d'être diplômé, grâce à l'alternance ou aux différents stages en école de commerce.

80% : le nombre de diplômés en CDI moins de 6 mois après la fin d'étude.

Des différences de salaires écrasantes

blog concours passerelle

Si les entreprises s’arrachent les diplômés des grandes ecole de commerce, ce n’est pas un hasard. Et elles sont, pour la plupart, prêtes à offrir un pont d’or à leurs nouveau protégés. Ainsi, à niveau d’étude égal (bac +5), les différences de salaires entre université et école de management sont impressionnantes.

En moyenne, un diplômé d’école de commerce touche un salaire de 35 000 € brut hors prime, soit un peu plus de 2 900 € brut par mois. Qu’en est-il pour l’avenir des diplômés de Master universitaire ? La moyenne se situe elle à 27 000€ brut par an, soit environ 2 250€ brut par mois. Une différence énorme donc, laissant entrevoir de belles perspectives d’avenir.

Les chiffres à retenir

35 000€ : c'est le salaire brut d'un diplômé d'école de commerce la première année, contre 27 000 € pour un étudiant issus d'un master universitaire.

+1200€ : c'est l’augmentation de salaire la première année pour un diplômé d'école de commerce.

200% : un étudiant issu d'une école de commerce gagne à sa sortie le double du salaire moyen français.

Résultat : un meilleur avenir assuré

Un programme d’apprentissage pensé pour les entreprises

Tout part d’un programme d’enseignement créé et tourné vers et pour les entreprises. De la théorie, de la pratique, des cas concrets, des stages en entreprises obligatoires, alternance possible, tout est fait pour faire de l’étudiant en école de commerce un futur manager talentueux.

Le monde de demain sera un monde international. Abolition des frontières économiques, augmentation des échanges internationaux, les écoles de commerce l’ont bien compris. Ainsi, le programme d’étude est de plus en plus tourné vers l’international, que ce soit au travers des cours en anglais, des stages à l’étranger, des partenariat avec des écoles étrangères et même une mixités culturel sur les campus en eux même.

A sa sortie, le diplômé est alors convoité par les entreprises, amenant des résultats d’insertion époustouflant. Dans la logique des choses, les salaires proposés aux étudiants des business school sont bien supérieur aux autre filières, afin de les attirés plus facilement.

Un avenir tout tracé

Quasiment assuré d’obtenir un emploi dès la fin de tes études, un salaire alléchant et un poste à responsabilités. Tu as toutes les clés en main pour faire de ton avenir un chemin florissant, ou ton évolution professionnelle plus rapide que la moyenne t’assurera une vie épanouissante et pleine de promesses.