« Je le ferai demain ». Combien de fois t’es-tu répété cette phrase dans ta tête lorsqu’il s’agit de réviser les bases de Français, faire un entrainement de synthèse ou alors de t’informer sur les écoles du concours Passerelle ? C’est ce qu’on appel la procrastination. Mais qu’est ce que c’est exactement ?

La procrastination

L'art de repousser au lendemain les actions que tu devrais faire aujourd'hui !

C’est à cause d’elle que tu n’arrive peut être pas à réaliser ce que tu as en tête, de réaliser tes projets, de concrétiser tes rêves, et tes ambitions. Voici donc quatre méthodes brutales pour te bouger, te faire violence afin que tu réalise de grandes choses.

1- Ne te laisse pas le choix

Je te l’ai peut être déjà dit au travers de ma chaîne YouTube ou d’autres articles, mais je vais te le répéter encore pleins de fois : ne te laisse pas le choix. La majorité des gens atteint par la procrastination se laisse le choix. Le choix de faire l’action, ou de ne pas faire l’action. Mais quel est le problème ?

De manière général, dans notre nature, l’être humain va toujours faire les choix qui ne sont pas forcement les bons pour lui, mais les choix qui vont vers la facilité, la simplicité. Poser tes fesses dans ton canapé, et te distraire devant la dernière série Netflix pendant des heures, au lieu de se pencher sur ta préparation aux oraux des écoles de commerces de ton choix par exemple. C’est sur que c’est beaucoup plus simple.

Lorsque tu vas en cours tous les jours à huit heures, c’est que tu n’as pas le choix. Donc tu le fais. Alors fait la même chose pour tes propres projets. Fait pareil pour tes propres ambitions. Ne te laisse pas le choix. Si tu dois réviser l’épreuve de synthèse demain soir, alors fixe toi une heure et… (tu as deviner la suite) : ne te laisse pas le choix. Si demain tu n’as pas envie de réviser, et bien tant pis. Juste, fait le.

2- Engage toi publiquement

Si tu n’arrive pas a utiliser la première méthode, en voici une deuxième pour échapper à la procrastination. Engage toi, pas seulement avec toi même, mais publiquement avec le maximum de personne qui sont importantes pour toi. Par exemple, si tu as pour ambition de réussir le concours Passerelle en ayant au moins 10 écoles sur 13, et bien appel ces personnes pour leur dire. Cela va te rajouter un peu de stress et de pression, mais cela sera du bon stress, qui va te permettre d’accomplir de grandes choses.

procrastination

3- Découpe ton objectif

Il est toujours important de garder ton résultat final en tête. Mais si tu te concentre sur ce résultat final, tu vas perdre ta motivation ! Imaginons que tu veuille revoir les bases de l’anglais pour l’épreuve écrite du concours Passerelle. Cela va te paraître énorme : grammaire, vocabulaire, orthographe… Alors que si tu te fixe des objectifs intermédiaire, comme par exemple revoir 3 chapitres par semaines, c’est tout de suite plus abordable !

Tu dois donc absolument découper tes objectifs important en petit objectifs, que tu dois planifier au quotidien. C’est cet enchaînement de petits objectifs qui fera que ta motivation va se décupler au fur et à mesure de ton avancée.

4- Supprime les pertes de temps

Les trois conseils précédent pour éviter la procrastination découlent de l’organisation de tes journées et de la planification de tes activités et objectifs. Forcement, ce dernier conseil à donc un lien direct : supprime les pertes de temps ! Repère ce qui dans ta journée de fait perdre du temps. Tu regarde une émission par jour qui dure 1H30 ? Je t’invite à faire le calcul et à te poser la question suivante : qu’est ce que cela t’a apporté durant ces douze dernier mois ? Mis à part du divertissement dans l’instant présent. Si tu les avaient consacré dans un énorme projet que tu as en tête, tu aurais avancé de manière considérable.

Repère donc ce qui te bouffe ton temps aujourd’hui. Peut être que c’est la télé. Instagram. Ton ordinateur. Prend du recule la dessus, et rend toi compte que tout ce temps aurai pu être utilisé à autre chose. Maintenant, si tu passe 2 heures devant ton portable chaque jour, et bien prend au moins 30 minutes de ce temps pour réaliser tes objectifs. Et crois moi, tu seras fière par la suite, de t’être imposé cette autodiscipline, et de t’être sortit de la procrastination.

Ton temps est précieux, et je te garantie que tu auras des résultats si tu gardes cette attitude sur le long terme.