Si l’on m’avais dit 3 mois avant de réussir le concours passerelle que j’intégrerai une grande école de commerce, j’aurai surement éclaté de rire. Et pourtant, c’est bel et bien ce qu’il s’est passé. Je suis partis de zéro, et en l’espace d’un mois, me suis préparé pour un concours qui allait être un tournant dans ma vie d’étudiant.

Dans cet article, tu verras :

  • Les 3 étapes pour te préparer aux épreuves écrites
  • Comment appliquer concrètement ces trois étapes
  • Réussir les épreuves écrites du concours passerelle en partant de zéro

3 étapes pour te préparer aux épreuves écrites

Très rapidement, j’ai compris que le concours Passerelle restait un concours. Et comme pour tous, il y a des moyens spécifiques pour s’y préparer. J’ai donc définis trois étapes pour me préparer aux épreuves écrites du concours passerelle.

1- Revoir les bases

Avec des épreuves comme la synthèse ou même l’anglais, il est clairement évident que les bases sont indispensables pour réussir les écrits, et même pour passer aux étapes suivantes.

L’épreuves nécessitant absolument de revoir les bases en Français est la synthèse. Avec ses deux QCM de compréhension et d’expression, plus sa synthèse, maîtriser les bases de la langue française est indispensable pour la réussir.

L’épreuve d’anglais quand à elle, se décompose en quatre sous parties portant sur la grammaire, du vocabulaire et de la compréhension de texte. Il va sans dire que revoir les bases de la langue de Shakespeare est indispensable également.

2- La méthodologie

C’est principalement grâce à elle que j’ai réussis haut la main le concours passerelle. Quand je regarde mon niveau d’anglais et ma note à l’épreuve écrite (12/20), je me dis que c’est la méthodologie qui m’a sauvée.

La méthodologie pour réussir un concours est la chose la plus importante à préparer. Et pas besoin de dizaines d’heures enfermées dans sa chambre pour faire un plan d’action.

J’ai appliqué ce que j’appel la méthodologie par segmentation, c’est à dire que j’ai préparé une méthodologie spécifique pour chaque épreuve, chaque sous épreuves, voir même chaque types de questions.

Ainsi, le jour J, lorsque je me retrouvais devant ma feuille, je savais exactement comment procéder pour répondre aux questions. La plupart des candidats beugent devant une questions difficile : « est ce que je répond au risque de perdre un point, ou est ce que je laisse un blanc ?« . Pas moi. Je savais exactement ce que j’avais à faire. A tel point que pour l’épreuve de synthèse, réputée difficile à terminer dans les temps, j’ai posé mon stylo 10 minutes avant la fin…

3- L’entrainement

Une fois que j’avais revu les bases et que j’avais définie une méthodologie pour chaque épreuve, il fallait alors m’entraîner un minimum. Sur des épreuves type synthèse, l’entrainement est très important, et donne des repères précieux pour le jour des écrits.

Gymnastique intellectuelle pour les QCM, taille de la synthèse pour tenir pile entre 750 et 850 mots, l’entrainement permet de se roder au maximum et de ne pas être surpris le jour des écrits du concours passerelle, et au contraire d’avancer en terrain connu. Encore faut-il savoir s’entraîner correctement.

réussir le concours passerelle

Comment appliquer concrètement ces trois étapes ?

C’est bien beau d’avoir ces étapes en tête, encore faut-il pouvoir les réaliser. Et c’est précisément la ou j’ai eu du mal. Lorsque l’on part de zéro, comment s’y prendre ?

Revoir les bases : oui mais quoi ?

Nous avons vu que la première étape était essentielle pour réussir le concours passerelle. Mais que faut-il réviser exactement ? La est toute la question.

Etant un peut perdu, j’ai alors entrepris d’acheter un livre pour réviser la synthèse. A plus de 50€, c’était une réelle charge lorsque l’on est étudiant. Je me suis alors retrouvé avec un pavé de 1200 pages, expliquant tout et rien à la fois. J’ai tout de suite compris que j’allais mettre plus de temps à décrypter les informations utiles de celles inutiles, plutôt que de pouvoir commencer à réviser sérieusement.

Je me suis alors pris en main, et ai commencé à élaborer des fiches de révisions en Français et en Anglais. Elles allaient me servir de support pour revoir les bases dans ces matières, et commencer à me pencher sur les méthodologies.

Méthodologies : comment les mettre en place ?

Une fois devant les sous épreuves de l’épreuve de synthèse, c’était le moment de définir les méthodologies et les stratégies que j’allais appliquer le jour des épreuves.

Pour cela, je me suis aidé de multiples sources : mes livres de cours, mes professeurs, des méthodes de productivité et de logique, et j’en passe…

Au final, je me suis retrouvé avec un armement de méthodologies ultra performante, optimisées à fond et prête à me rapporter un maximum de points. 

Entrainement : comment s’en procurer ?

Désormais, il était temps de s’entraîner et de me mettre à l’épreuve. Vint alors le problème des supports : ou trouver des épreuves blanches, avec le corrigé ? Après m’être penché sur internet et devant la quasi absence de résultat, je me suis alors débrouillé pour en obtenir via une connaissance. Synthèse, anglais, épreuve au choix, j’avais tout pour me permettre d’appliquer mes méthodologies et utiliser mes connaissances de base que j’avais réapprises.

épreuves écrites concours passerelle

Réussir les épreuves écrites du concours passerelle en partant de zéro

Imagine maintenant si tu avais les moyens d’avoir toutes les fiches de révisions pour revoir les bases en Français et en Anglais, que tu avais toutes les méthodologies exactes pour chaque épreuve, chaque sous épreuve, chaque question, et qu’en plus, tu avais des épreuves blanches avec le corrigé pour pouvoir t’entraîner et appliquer.

Imagine maintenant si en plus de ça, tu avais la possibilité de demander de l’aide à un étudiant qui a réussis le concours passerelle en étant admissible aux 13 grandes écoles de commerce.

Toujours en plus, imagine que tout cela soit moins cher qu’un livre de révision uniquement sur une seule matière.

Et enfin, imagine que tout cela soit réalité.

Et bien c’est ce que je te propose dans ma formation « réussir les épreuves écrites en un mois« , que j’ai créé spécialement pour venir en aide aux étudiants souhaitant réussir leur concours Passerelle. Sur qui tu miserais ?

  • Un étudiant révisant dans un livre impersonnel de 1200 page portant uniquement sur une seule épreuve à plus de 50€.
  • Un étudiant révisant grâce à une formation vidéo d’un diplômé du concours qui a réellement vécu les épreuves, lui permettant de réviser TOUTES les épreuves écrites avec des tests blancs, des fiches de révisions et des conseils par dizaines, pour moins de 50€.

Je pense que la réponse est déjà faite.