Rédiger avec style n’est pas un but en soi : bien écrire ne sert à rien si ton plan est bancal et ton analyse du corpus mauvaise. Les procédés rédactionnels, si élégants soient-ils, ne masquent jamais longtemps les lacunes de la réflexion. Aussi, le style doit toujours être au service de l’idée, et non le contraire.

A l’inverse, pour bien écrire, il ne suffit pas d’avoir quelque chose à dire. Souvent, bien que l’on sache parfaitement ce que l’on veut exprimer, les idées semblent ne pas vouloir se laisser traduire en mots ou en phrases. On peine à construire un message clair et cohérent, malgré une prise de note de qualité et un plan pertinent.

Rédiger sa synthèse Passerelle : un acte différé

Avant d’entreprendre la rédaction de ta synthèse, garde bien à l’esprit qu’écrire est un acte de communication « différé ». L’une des principales difficultés réside dans ce « différé » : à l’oral, on dispose d’un retour d’information, par exemple sous forme de question ou de remarque de l’interlocuteur. A l’écrit, le texte est lu en dehors de la présence de son rédacteur et le message doit se suffire à lui même.

Un texte ne peut remplir efficacement sa fonction de communication différée que s’il se plie aux règles de l’écrit. Il est par conséquent indispensable de respecter l’orthographe, la ponctuation et la syntaxe, et d’employer un niveau de langue approprié à la situation et enfin de s’exprimer avec rigueur et clarté.

écrire synthèse avec style

 

23 conseils pour rédiger ta synthèse avec style

  1. Le style est toujours au service du fond et pas l’inverse. Soit sobre, concis, et efficace.
  2. Privilégie les phrases courtes. Elles vous permettent d’être percutant.
  3. Évite les phrases trop compliquées ou tu multiplie les « que » et les « qui« .
  4. Fait disparaître les expressions trop lourdes « le fait que« , « ceci explique que« , « à savoir que« , « il y a« …
  5. Évite les formules creuses. « dans l’état actuel des choses« , « dans le monde d’aujourd’hui« ….
  6. Fuis les clichés et les images toutes faites.
  7. Bannis le vocabulaire pauvre. « problème« , « faire« , « aller« , « important« …
  8. N’emploi pas de terme vagues. « assez« , « plutôt« …
  9. Utilise un style neutre et rapide.
  10. Sois direct : ne renvoi pas le lecteur dans des cheminements difficile à suivre.
  11. Ne te répète pas.
  12. N’emploi jamais le « je » ou le « nous« , pas plus que le « on » ou le « il » impersonnel.
  13. Le style oral n’a pas sa place dans la synthèse du concours Passerelle. « on va assister à« , « il suffit de voir« , « cela prend des allures de« …
  14. Tu n’es pas journaliste, n’emploi donc pas un style journalistique. Cela agace tous les correcteurs.
  15. Pas d’exclamations.
  16. Guide le lecteur afin qu’il puisse suivre plus aisément le fil directeur de ta synthèse. Pour ce faire, fait des transitions et utilise à bon escient le vocabulaire des liaisons et des connecteurs logiques. On parle des « par conséquent« , « néanmoins« , « cependant« …
  17. Pas de formes abrégées : la synthèse est d’abord un exercice de français et doit de se fait avoir une rédaction impeccable. Seuls les années, les chiffres ou les pourcentages peuvent être écrit en chiffres.
  18. Ne te perds pas dans les détails. On te demande d’aller à l’essentiel, pas de viser l’exhaustivité. Sans les bannir totalement, évite les parenthèse.
  19. Évite de finir tes phrases par des points de suspension ou « etc« . C’est un aveu d’imprécision.
  20. Adopte une démarche explicative. Guide le lecteur vers les points essentiel. Aide le en lui présentant un propos clair et structuré. Cela doit non seulement se voir au travers de ton plan mais également se ressentir dans ton style, grâce à l’utilisation de mots de liaison par exemple.
  21. Tu dois en permanence avoir en tête que ta synthèse doit se suffire à elle même. Cela signifie que ton lecteur doit pouvoir la comprendre sans avoir besoin de se reporter au corpus.

"Un bon auteur, et qui écrit avec soin, éprouve souvent que l'expression qu'il cherchait depuis longtemps sans la connaitre et qu'il a enfin trouvé, est celle qui était la plus simple, la plus naturelle qui semblait devoir se présenter d'abord et sans effort."



- La Bruyère